Article « Sous haute surveillance » revue AS – août 2020

« L’art de la surveillance » : un article de la revue AS sur le détournement critique et mis en scène par les artistes, avec notamment le dispositif « Discontrol Party » imaginé par Samuel Bianchini et présenté lors de l’événement « Nous ne sommes pas le nombre que nous croyons être » dans lequel les danseurs voient en temps réel les processus de surveillance en cours #artsnumeriques #surveillancetechnologique : article revue AS n°232