Thèses en arts · sciences
soutenues par la Chaire

Brice Ammar-Khodja
Designer graphique et artiste-plasticien, doctorant | École des Arts Décoratifs – Concordia

“Frictions (Im)Matérielles”, 2020-2023
À l’intersection des arts numériques, de la science des matériaux et de l’anthropologie des sens. Co-tutelle entre l’Université Concordia (Individualized Program) et l’EnsAD – programme SACRe (Sciences, Art, Création, Recherche), Université PSL.

Anouk Daguin
Artiste, performer et designer, doctorante arts & sciences | École polytechnique

“Les Multi-mondes – Interaction sensible de la sphère vivante”, 2020 – 2023
Sur la communication avec le monde végétal et nos relations aux plantes et aux sources d’eaux vives. Codirection entre Centrale Supélec (labo LGPM) – Université Paris Saclay et l’Institut Polytechnique de Paris.

Raphaëlle Kerbrat
Artiste et doctorante arts & sciences | École des Arts Décoratifs

“Le Poids des données, paradoxes matériels et sensibles du numérique”, 2019 – 2023
Thèse sur le paradoxe de l’“immatérialité” numérique en regard de l’hyper-matérialité des infrastructures qui la supportent. Dans le cadre du programme SACRe – EnsAD – PSL.

Aniara Rodado
Chorégraphe, artiste et performer, doctorante arts & sciences | École polytechnique

“Danse et botanique”, 2015 – 2021
Sur les liens d’interdépendance entre le corps et le monde végétal, dans une perspective écoféministe valorisant les savoirs sorciers et indigènes. Institut Polytechnique de Paris.

Ana Rewakowicz
Artiste plasticienne, doctorante arts & sciences | École polytechnique

“Mist Collector”, 2015 – 2021 (thèse soutenue en octobre 2021)
Recherche sur les ressources alternatives pour récupérer de l’eau potable, autour de plusieurs installations conçues avec le soutien de la Chaire arts & sciences – LadHyX – Conseil culturel du Canada.

Soutenances de thèse performées

“Manufactures technophaniques” | Thèse de recherche-création

Emile de Visscher
Musée des Arts et Métiers | 26.11.2018

“Manufactures technophaniques” : une recherche par le design pour explorer les liens entre régimes technique, esthétique et symbolique dans les procédés de fabrication, stimulant une compréhension et participation collective.

Thèse SACRe – ENsad – PSL, sous la direction de Samuel Bianchini et Roger Malina. Afin de présenter autrement la recherche basée sur la pratique, Emile de Visscher a soutenu sa thèse en public, au sein de la chapelle des Arts et Métiers, avec une présentation de plusieurs installations réalisées au cours de se recherche, exposées pour l’occasion.

Nouvelles Manufactures | Exposition

Émile de Visscher
Musée des Arts et Métiers | 26.11 – 02.12.2018

Présentation d’installations de recherche-création conçues par Emile de Visscher, à l’occasion de sa soutenance de thèse.

Depuis un processus de recyclage de plastique prenant la forme d’une machine à barbe à papa (Polyfloss), une machine d’enrobage de nacreartificielle (Pearling), un four de pétrification de cellulose (Pétrification), en passant par une bombe de graffiti volumique (Bold), chaque projet explore des liens possibles entre opération technique et opération symbolique, entre efficacité et imaginaire collectif.
En savoir +

Matière en actes | Soutenance – Exposition

Ianis Lallemand
Gaîté Lyrique | 02-05.12.2017

“Matière en acte : les rapports entre conception et matérialité dans la production matérielle numérique”

“Matière en actes” est une thèse de recherche et création en art et design, développée selon une double approche : empirique — concrétisée par la réalisation de projets et d’expériences — et réflexive — prenant la forme d’un travail écrit. La soutenance s’est articulée autour d’une présentation de la recherche, suivie d’un échange avec le jury et de l’exposition d’une sélection de travaux, du 2 au 5 décembre 2017 à la Gaîté lyrique.
Exposition de Ianis Lallemand à la Gaîté lyrique
En savoir +