Formation par la pratique

La Chaire arts & sciences soutient une pédagogie de la recherche-création via des projets scientifiques collectifs (à Polytechnique) et des modules de recherche-création (à l’EnsAD) intégrés à la scolarité des étudiant.e.s.

Alliant théorie et pratique, ces workshops, autour de thématiques portées par la Chaire, permettent aux étudiants d’expérimenter un apprentissage par le “faire” avec la création de prototypes ou d’installations artistiques favorisant des coopérations pluridisciplinaires.

Projets scientifiques collectifs arts & sciences | École polytechnique

À l’École polytechnique, les élèves suivent des projets scientifiques collectifs (PSC) arts & sciences une journée pendant six mois, par groupe de quatre à six élèves de 1 ère ou 2 ème année, afin d’appréhender d’une manière sensible et critique un phénomène scientifique, via la création d’une installation artistique.

Année 20201ff2021

Vaisseau climatique

Équipe enseignante : Aniara Rodado et Jean-Marc Chomaz
Étudiants : Yohan Boulard, Aude Champouillon, Jennifer Han, Matthias Molénat, Adèle Petiteau, Axel Tassigny

Le projet vise à créer un “vaisseau climatique”, une installation artistique qui permet de reconstituer à l’intérieur d’une pièce des climats variés en utilisant des machines les moins coûteuses en énergie possible. L’objectif est de permettre à un spectateur de vivre un voyage spatio-temporel en faisant varier par exemple la température ou le taux d’humidité du lieu.

Ce projet collectif demande aux étudiants d’identifier les paramètres pertinents et de comprendre les mécanismes du climat afin de créer les machines à même de reproduire les conditions souhaitées.

Mots-clés : changement climatique, atmosphère, écologie

Éclipses

Équipe enseignante : Jean-Marc Chomaz et Didier Bouchon
Quatre étudiants

Travail de recherche scientifique, esthétique et symbolique – réflexion sur les éclipses et leurs significations, dans l’histoire des sciences, dans la littérature, sur leurs perceptions par les différents peuples (histoire), sur leurs interprétation cosmologique/théologique (histoire des religions), afin de mettre au point deux projets de perception d’une éclipse.

Mots-clé : phénomènes de turbulence, stratification de l’atmosphère optique et mécanique quantique, changement climatique, recherche en sciences sociales.

Année 20191ff2020

Shadow of a Flame : flammes chantantes

Enseignant : Jean-Marc Chomaz
Étudiants : Pierre Cussenot, Sébastien Legrand, Augustin Patey, Kévin Tocaben

Création d’un dispositif artistique autour des “flammes chantantes”, phénomène d’instabilité thermo-acoustique, découvert au XIXème siècle, qui apparaît lorsqu’une flamme est introduite dans un tube : à un certain niveau, elle émet un son et commence à osciller. À partir de ce phénomène et après avoir étudié la littérature qu’y s’y réfère et en explorant la symbolique de la flamme, les étudiants ont souhaité “faire dialoguer au milieu d’une installation optique deux flammes chantantes”.

Rapport final – Shadow of A Flame

Année 20181ff2019

Climax

Équipe enseignante : Jean-Marc Chomaz et Laurent Karst (LABOFACTORY)

Climax est un dispositif immersif de clepsydres lumineuses, chacune associée à une ville ou région particulière de la planète où le temps s’écoule goutte à goutte, au rythme de la pluie du futur, tandis que des ondes concentriques quittent le bord des bassins vers le centre en remontant le temps en fonction de la pluviométrie du lieu.

Climax évoque en quelque sorte “l’anthropopause”, période de transition vers une nouvelle ère, où les temps géologiques entrent en collision avec les temps humains.

Rapport final – Climax

Année 20171ff2018

Miroir noir

Équipe enseignante : Jean-Marc Chomaz et Laurent Karst (LABOFACTORY).
MODAL Humanités et sciences sociales – Étudiante : Diane Lenormand

Explorer le concept de “corps noir” afin de se l’approprier en créant une installation à échelle humaine, susceptible d’être exposée sous forme de dispositif artistique, et en rédigeant un rapport de suivi.

Ce travail a permis la réalisation d’une installation constituée de boîtes noires de petite taille, dont l’intérieur sombre est porté à différentes températures : en s’approchant de l’ouverture frontale, l’observateur ne peut rien voir avec ses yeux mais doit percevoir autrement la présence en face de lui.

Rapport final – Miroir noir

Sky

Équipe : LABOFACTORY (Jean-Marc Chomaz, Laurent Karst, Filippo Fabbri, Greg Louis) en collaboration avec des chercheurs de l’École polytechnique :  Imma Bastida (SIRTA), Antoine Garcia (LadHyX) assistés des étudiantes Coralie Betbeder (École polytechnique) et Eunyoug Lee (ENSA Dijon)

Dans un bassin de 2,5m disposé sur trois tables, une nappe de brume est animée par des formes mobiles et éphémères, fantomatiques et mucilagineuses. Cette substance, à la matérialité incertaine, change de texture et se déplace en réponse aux mouvements autour du bassin, réagissant à la caresse distante d’une main. L’espace que ce comportement déploie dans l’imaginaire est musical plus que chorégraphique, la brume se comportant comme une matière sonore faite de textures et de rythmes. Dans “Sky”, l’interaction humaine affecte la brume de même que, dans le monde réel, elle influe sur le changement climatique.

Modules de recherche-création | École des Arts Décoratifs

Alliant théorie et pratique autour d’une thématique en lien avec la Chaire arts & sciences, modules de recherche-création (MRC) offrent un espace de réflexion et d’expérimentation aux participants, encadrés par des artistes et chercheure.e.s du groupe Reflective Interaction d’EnsadLab.

Intégrés à la scolarité des étudiants de 3ème à 5ème année de l’EnsAD, les MRC ont lieu un jour par mois pendant un trimestre, avec une trentaine d’élèves par module, pour finir par une semaine intensive de présentation.

Behavioral Objects

Équipe enseignante : Raphaëlle Kerbrat, Olivain Porry, Filipe Pais et Didier Bouchon

Le MRC “Behavioral Objects” propose aux étudiants d’explorer la notion d’objets à comportements en s’appuyant sur un outil de prototypage, le MisB KIT, kit de robotique modulaire développé par le groupe Reflective Interaction (EnsadLab) pour créer et expérimenter des objets à comportements. Les étudiants peuvent se familiariser avec la robotique autour des notions d’interaction et d’expressivité collective, tout en inscrivant cette réflexion au sein de leur propre démarche de création. Avec ce module, les étudiants sont encouragés à affûter leur sens critique vis-à-vis des technologies de l’information pour leur permettre d’inventer des conditions de créations innovantes.

Mots-clé : Robotique modulaire, objets en réseau, IoT, expressivité du mouvement

Impression 3D/4D

Équipe enseignante : Antoine Desjardins et Giancarlo Rizza, avec la participation de Benoît Roman et Brice Ammar Khodja

Ce MRC de nature expérimentale a comme objectif la synthèse, l’impression et la manipulation de matériaux en formes activables et contrôlables, pour être déployés dans des dispositifs spatiaux et environnementaux conçus de manière à influer sur le comportement de leurs formes.

Cette proposition est née de la rencontre entre le travail artistique d’Antoine Desjardins qui mène des recherches autour des formes naturelles et des combinaisons formelles et matérielles permettant leur apparition, et le travail de physicien de Giancarlo Rizza sur la mise en mouvement de matériaux par des nanoparticules aimantées. Les matériaux intelligents, dits aussi matériaux fonctionnels, peuvent être sensibles, évolutifs et adaptatifs. L’impression 4D exploite ces propriétés pour programmer les actions d’un objet imprimé en 3D suite aux modifications de l’environnement.Mots-clé : Matériaux, environnement actif, 4d, modélisation et impression 3D
Animatum Materiæ Flexibile

Les formes du web

Équipe enseignante : Lucile Haute et Julie Blanc

Atelier collectif pour investir le navigateur web comme portail de création d’objets graphiques et interactifs pour les designers et les artistes. En proposant une initiation à certains langages du web, standards et open source (HTML, CSS, JavaScript), les étudiants sont à même d’explorer les possibilités créatives du Web à travers des notions associées à la culture numérique : web responsive ; liquidité numérique, fontes variables, scripts, animations interactives, design paramétrique, afin de développer une culture technique libre du design et de l’art.

Chaque séance est consacrée à l’exploration d’une notion graphique et/ou interactive liée aux technologies du web, parfois avec un·e invité·e, puis lors d’une semaine de workshop pour apprendre à utiliser pas à pas les technologies du web, s’en emparer, les détourner, jouer avec elles.

Mots-clé : interaction, design, code (html, css), outils libres