Mission

Inaugurée en septembre 2017, la Chaire “arts & sciences” de l’École polytechnique, de l’École nationale supérieure des Arts Décoratifs-PSL et de la Fondation Daniel et Nina Carasso a pour ambition de faire dialoguer arts, sciences et société pour imaginer demain.

L’objectif de la Chaire est de créer un espace de recherche, de formation et de médiation à rayonnement international et de devenir un lieu ressource pour les multiples initiatives qui émergent en Europe et dans le monde.

La Chaire arts & sciences fonctionne selon trois modalités d’action : recherche- création, enseignement-formation, médiation-diffusion.

2fff

Une Chaire pour mieux faire dialoguer arts, sciences et société :

– en croisant récits scientifiques et récits artistiques par des projets transdisciplinaires menés en commun entre artistes et scientifiques ;

en impliquant les chercheurs et étudiants des deux écoles (École nationale supérieure des Arts décoratifs-PSL et École polytechnique) ainsi que la communauté arts & sciences ;

– en combinant l’exigence de la recherche et la pédagogie envers le public non-initié, avec une attention portée aux questions citoyennes et une prise en compte des savoirs non-académiques.

3ff

Interroger nos relations d’interdépendance à l’environnement

La Chaire arts & sciences interroge notre relation d’interdépendance à l’environnement, humain et non-humain : qu’il s’agisse d’explorer notre relation au climat et au vivant (notamment notre lien à l’eau et aux plantes) ou aux objets robotisés et aux nouveaux matériaux actifs et réactifs – voire vivants -,  avec une valorisation des productions arts-sciences-design sur des éditions interactives multi-supports, dans une démarche collaborative et citoyenne.

La Chaire souhaite ainsi proposer :
– de nouvelles expériences esthétiques
– des articulations entre nos multiples savoirs, langages et récits
– des projets élaborés en commun entre chercheurs, qu’ils soient artistes, scientifiques ou citoyens, afin d’inventer et d’expérimenter ensemble notre interdépendance à l’environnement.

2ff

Composer des tempêtes, réaliser des images vivantes avec des algues, faire pleurer des vitres, capturer la rosée dans des filets, dessiner à l’échelle 1 l’ampleur des émissions de gaz polluants, reproduire le cycle des fleuves marins… sont autant de formes poétiques où convergent les recherches artistiques et scientifiques qui seront menées par la Chaire .

Un exemple avec le projet Mist Collector, création commune de l’artiste Ana Rewakowicz, de la physicienne Camille Duprat et de Jean-Marc Chomaz, chercheur au CNRS et coresponsable de la Chaire arts & sciences :

https://www.youtube.com/watch?v=H6wLNkTcNzI